• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 4 septembre 2011
( 4 septembre, 2011 )

01 – AIN

( 4 septembre, 2011 )

02 – AISNE

( 4 septembre, 2011 )

03 – ALLIER

FERRIERES SUR SICHON (posté par Paul R.)

GLOZEL, l’affaire Dreyfus de L’archéologie

 C’est dans le petit village de Glozel, qu’ eu lieu ce qu’on peut appeler l’Affaire Dreyfus de la Préhistoire, car cette affaire a divisé la communauté scientifique. le 1er mars 1924, Émile Fradin et son grand père Claude Fradin , étaient occupés à défricher le champs Duranton,lorsque l’une des vaches tomba dans un trou, l’ayant dégagée, les deux hommes mirent à jour des objets, qui à première vue, étaient préhistoriques et des tablettes d’argile gravées d’inscriptions, ressemblant à une écriture.Cette découverte allait déclencher de violentes  controverses archéologiques, car elle remettait en cause tout ce que l’on savait sur ce sujet. L ‘affaire prenant une dimension nationale, une partie de l’opinion, considéra que Glozel était un canular et Émile Fradin, fut accusé d’être un faussaire. Comme il  avait installé un musée pour exposer les objets qu’il avait trouvé, et qu’il prenait une somme minime pour l’entrée, ses adversaires le firent inculper pour escroquerie mais ceci s’est terminé par un non lieu. Puis il y eu de nombreux autres procès qui ont toujours innocenté Émile Fradin. A la suite de datation scientifiques, Glozel fut reconnu authentique et en 1990 Émile Fradin, a reçu les Palmes Académiques et la médaille du Conseil Général de l’Allier. Il est décédé en 2010 dans sa 104ème année. Ayant rencontré Émile Fradin en 1990, j’ai vu un paysan bourbonnais qui n’avait rien d’un escroc et qui , à première vue ne vivait pas dans l’opulence, ce qui me fait dire à tous les intellectuels qui l’ont accusé d’être un faussaire, que s’ils sont instruits, ils ne connaissent pas le monde paysan, car dans ce monde là, » On ne s’embarque pas dans quelque chose qui ne rapporte pas »

( 4 septembre, 2011 )

04 – ALPES DE HAUTE PROVENCE

( 4 septembre, 2011 )

05 – HAUTES ALPES

( 4 septembre, 2011 )

06 – ALPES MARITIMES

( 4 septembre, 2011 )

07 – ARDÈCHE

LANARCE ( Posté par Paul R.)

PEYREBEILLE, l’Auberge  Rouge

C’est par un petit matin, froid et brumeux, de début septembre 2007, que nous avons visité l’auberge  de Peyrebeille, cette auberge où, pendant 25 ans, les époux Martin, aidés de leur domestique, Rochette, ont massacré et pillé certains de leurs clients fortunés et sans famille, le Baron Haussmann a failli être leur victime. Ils furent arrêtés en 1831, jugés, condamnés à mort et exécutés dans la cour de leur auberge en 1833. Le site,est assez lugubre,dans ces monts du Vivarais, mais il est très intéressant à visiter. Dès que l’on franchit la porte de l’auberge, on se retrouve au début du XIX siècles tant cette reconstitution semble vrai et on aurait presque peur à s’engager dans l’escalier raide et étroit qui mène aux quelques chambres de l’étage, surtout quant on sait que la plupart des crimes se perpétraient en haut de cet escalier. Le guide, très couleur locale, ajoute un peu à ce malaise. Si vous êtes amateurs de sensations, il faut visiter l’auberge rouge.

dscn3003.jpg

L’auberge Rouge

dscn3004.jpg

La Salle à Manger et le Guide

dscn3008.jpg

Réduit, dans l’escalier, où se cachait Rochette pour tuer les clients

dscn3011.jpg

Une chambre d’auberge en 1830

dscn3017.jpg

Emplacement de la guillotine où les époux Martin et Rochette ont été exécutés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( 4 septembre, 2011 )

08 – ARDENNES

( 4 septembre, 2011 )

09 – ARIÈGE

( 4 septembre, 2011 )

10 – AUBE

12345...10
Page Suivante »
|