( 24 février, 2018 )

24 – DORDOGNE

PAUSSAC ET SAINT VIVIEN (posté par Paul R)
Le Vieux Breuil, un village oublié

Le village du Vieux Breuil, situé sur la commune de Paussac et  Saint Vivien est un lieu qui a été habité par des carriers. A quel époque? Combien de temps fut-il habité? il n’a pas encore été trouvé de réponses à ces questions dans les différentes archives. Malgré cela, c’est un hameau, qui est actuellement abandonné, mais, qui vaut une visite. Ce village témoigne que l’activité des carrières,  situées non loin de là, était très florissante, car il est d’une certaine conséquence.  Depuis une quinzaine d’années, la municipalité de Paussac et Saint Vivien a bien fait remonter une maison de carrier, ce qui donne une idée de ce que pouvait être la vie à l’époque où ce village vivait, mais le travail est trop important et, il serait très bénéfique qu’un mécène ou une association, s’y intéressent, car enfin, un témoignage de la vie laborieuse de ces pauvres gens, mériterait, qu’a notre époque, on découvre notre passé, aussi humble  soit-il, car il est fait partie de notre histoire. Si vous passer par là, allez voir le Vieux Breuil il le vaut bien.

La Commune de Paussac et Saint Vivien, recèle d’autres curiosités qui font parties du petit patrimoine, pour en savoir plus, cliquez ici

photos212.jpg

Signalisation du village
photos214.jpg

Bâtiment, ressemblant à une chapelle

photos218.jpg

Maison de carrier restaurée
photos220.jpg

Façade de la maison restaurée

 

 

MAUZENS ET MIREMONT

Le Verrou de la Vallée (posté par Paul R. )

Perché sur la falaise, a l’à-pic des restes du village de Miremont, très prospère avant la révolution, les vestiges du château, montent encore la garde, comme si, malgré toutes les vicissitudes, ils ne voulaient pas se rendre.Construit au 12ème siècle, par le sieur Bouville, seigneur de la châtellenie de Limeuil et Miremont, il était originaire de l’Agenais. le château a appartenu ensuite à de grandes familles tel les Galard de Béarn, les Aubusson et les d’Harcourt. Il fut habité jusqu’en 1750 par Françoise  Chapt de Rastignac épouse de Jacques II d’Aubusson.A la révolution, commence le début de sa ruine, confisqué à son propriétaire, il est vendu comme bien national, puis il sert de carrière.Les propriétaires suivants l’on laissé se dégrader malgré quelques travaux de modernisation ou de sauvegarde. Au début des années 2000, il est racheté par des passionnés, qui entreprennent  la mise en valeur de ce patrimoine délaissé par tout le monde. Ils créent une association, la C.H.A.M.    ( Culture, Histoire et Archéologie de la châtellenie de Miremont), qui va les aider, par son action, a réhabiliter ce vieux monument. Malheureusement, pour des raisons de sécurités, le château ne se visite que lors des journées du patrimoine mais l’association organise des chantiers de bénévoles où toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Pour plus de renseignements, se connecter sur le site:château-miremont.org

dscn6819.jpg

Le château de Miremont

dscf0012.jpg

Le donjon

dscf0002.jpg

Le donjon vue de la terrasse

 

 

2 Commentaires à “ 24 – DORDOGNE ” »

  1. Chadoin dit :

    Bonjour,

    Je viens de créer un blog sur la Dordogne, principalement sur le Périgord Vert.
    Je cherchais des renseignements pour un article sur le Vieux Breuil, y étant passé récemment quand je suis tombée sur votre blog . J’essaie de mettre en avant tout ce qui n’est pas montré, les petites choses méconnues, les vieux métiers ….
    Seriez-vous intéressé pour mettre un lien réciproque entre nos deux blogs ?
    En tout cas , merci par avance de votre réponse et merci de m’avoir lue.
    Nadine CHADOIN

  2. polair24 dit :

    Chere amie Blogueuse,
    Je suis entièrement d’accord, mais comme le blog la gazette du petit patrimoine insolite va très certainement être modifié, je mettrai votre lien sur le blog « sites en pièces et petit patrimoine de France » qui dorénavant, s’appellera » sites en pièces et petit patrimoine insolite de France ». Au plaisir de vous relire. Amicalement.
    Paul RICHARD

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|